Observateur de la justice en Chine

中国 司法 观察

AnglaisArabeChinois simplifié)NéerlandaisFrançaisAllemandHindiItalienJaponaisCoréenPortugaisRusseEspagnolSuédoisHébreuIndonesianVietnamienThaiTurcMalai

Vue du point de vue allemand - La loi chinoise sur l'investissement étranger

Dim, 07 fév 2021
Catégories: Actualités
Contributeurs: Stéphan M. Ebner
Rédacteur en chef: Observateur CJ

Avatar

 

Les investisseurs allemands bénéficient de la nouvelle loi chinoise sur les investissements étrangers

La nouvelle loi chinoise sur l'investissement étranger (FIL) est entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Les lois sur les coentreprises sino-étrangères, les coentreprises coopératives sino-étrangères et les entreprises à capitaux entièrement étrangers ont été consolidées. Les entreprises allemandes souhaitant entrer sur le marché chinois ne sont donc en principe tenues de se constituer que dans le cadre de cette nouvelle (une) nouvelle loi sur les investissements étrangers. De plus, les investisseurs étrangers sont désormais soumis au droit chinois général des sociétés, plus flexible. L'élimination d'un cadre juridique distinct beaucoup plus strict est considérée comme un signal positif pour l'investissement en Chine du point de vue allemand.

En raison de la pandémie, de nombreux investissements sont également en suspens en Allemagne. C'est pourquoi il est encore plus difficile d'évaluer en toute sécurité les implications de la FIL dans la pratique. Néanmoins, la nouvelle loi s’applique généralement à tous les investissements étrangers sur le territoire chinois et a donc un large champ d’application. Les investisseurs allemands ayant des intérêts commerciaux en Chine doivent être capables d'interpréter la FIL.

Les catalogues sectoriels adaptés offrent des opportunités

Les investisseurs allemands en Chine bénéficient régulièrement de la nouvelle situation juridique, car elle offre une égalité des règles du jeu et une meilleure protection des investisseurs. La FIL a définitivement amélioré le système de promotion et de protection des investissements en Chine. Nous sommes souvent confrontés à des préjugés vraisemblablement nourris par les médias. Le FIL aide à combattre les idées fausses.

Les restrictions sur la liste négative ont été levées. Par exemple, il y a un soulagement dans certains domaines du secteur financier, ce qui est très intéressant pour les entreprises allemandes. Le FIL facilite considérablement l'utilisation des marchés financiers chinois par les FIE pour lever des fonds. 

Du point de vue allemand, encore plus intéressant est l'expansion du catalogue des industries encouragées. Cela affecte en particulier les industries pharmaceutique et agricole, mais aussi le secteur technologique. Dans la province du Sichuan, par exemple, les investissements étrangers dans l'automobile et la fabrication haut de gamme sont spécifiquement encouragés. Étant donné que l'économie allemande repose sur l'industrie automobile et que la Chine est un marché très important pour les constructeurs automobiles allemands, de telles incitations sont plus que bienvenues et sont susceptibles d'augmenter les investissements allemands à l'avenir.

Les avantages les plus importants pour les investisseurs selon la vision allemande

Le FIL renforce la protection IP en Chine en introduisant plusieurs réglementations. L'une des principales préoccupations des entreprises allemandes souhaitant faire des affaires en Chine est la protection de leur propriété intellectuelle. Nous avons vu des investissements intéressés avoir été annulés à la dernière minute, car les actionnaires avaient peur de voir leur propriété intellectuelle endommagée en entrant sur le marché chinois. 

Il reste à voir comment les mesures fonctionneront et si l'interdiction de l'application administrative des transferts de technologie ou la protection du secret des entreprises sera effectivement mise en œuvre. Nous sommes convaincus que cette mise en œuvre fonctionnera. 

La plainte de l'Organisation mondiale du commerce déposée par le gouvernement américain contre la Chine en mars 2018 a été traitée avec la FIL. Étant donné que de nombreux types d'accords de propriété intellectuelle sensibles doivent être enregistrés auprès des autorités chinoises, les investisseurs allemands constatent que des préoccupations comparables sont prises au sérieux par le gouvernement chinois. Un renforcement réussi de cette protection est certainement une forte incitation pour les entreprises allemandes à investir en Chine.

En outre, la création d'un droit formel à l'égalité de traitement national pour les investisseurs étrangers est également intéressante. En tant que cabinet d'avocats allemand, nous soupçonnons qu'il y aura probablement un écart entre la théorie et la pratique ici. Il devrait être difficile de faire valoir cette demande devant les tribunaux chinois dans la pratique. Cependant, ce n'est pas une particularité pour la Chine, mais s'applique également à de nombreux autres pays à travers le monde. 

Des incertitudes subsistent, mais les risques sont maîtrisables

Le FIL apparaît peut-être un peu trop vague à certains endroits pour les avocats allemands. Elle nécessitera encore diverses clarifications et règlements d'application pour assurer une plus grande sécurité juridique. Cependant, la loi indique clairement la future ligne de conduite favorable aux investisseurs allemands. 

Problème spécial -Examen national de sécurité-?

À notre avis, les préoccupations au sujet de l'examen de la sécurité nationale (NSR) des investissements étrangers sont exagérées. Dans l'intervalle, d'autres règlements ont également été publiés pour définir le NSR. Le 19 décembre 2020, la Commission nationale chinoise de développement et de réforme (NDRC) et le Ministère du commerce (MOFCOM) ont publié conjointement les mesures pour l'examen de la sécurité des investissements étrangers (《外 Businessman 投资 安全 审查 办法》), qui sont entrées en vigueur le 18, 2021. Les 23 articles visent à fournir une base juridique plus claire pour renforcer le NRS des investissements étrangers en Chine.

Du point de vue allemand, ces réglementations se sont avérées plus strictes que prévu. La portée du NSR est vaste. Cependant, cette évolution s'inscrit dans la tendance selon laquelle ces régimes d'examen sont actuellement resserrés dans le monde entier. 

Aux États-Unis, le régime d'examen du CFIUS a une intention claire de restreindre l'accès des entreprises chinoises aux technologies critiques. L'Allemagne a régulièrement resserré son contrôle des investissements étrangers (FIC) afin que le gouvernement dispose désormais de droits de révision étendus. Plus récemment, de nouveaux règlements sont entrés en vigueur en juillet 2020 pour mettre en œuvre le règlement de filtrage de l'UE. Ce dernier est connu pour avoir pour objectif de normaliser le filtrage des investissements au sein de l'Union européenne.

Par conséquent, à nos yeux, le NSR ne devrait pas être une raison pour s'abstenir d'investir catégoriquement en Chine.

Le saut vers la Chine est possible sur des bases juridiques plus solides

Du point de vue allemand, le FIL chinois crée une plus grande sécurité juridique, ce qui fournit une base supplémentaire pour un engagement réussi en Chine. La mentalité allemande peut également être décrite comme très averse au risque. Une raison à cela peut résider dans l'histoire plus récente du pays de deux guerres mondiales dévastatrices et de la séparation dans une partie orientale et occidentale. Dans l'ensemble, c'est pourquoi une augmentation de la sécurité juridique est si importante pour les investisseurs allemands potentiels. Nous supposons que le FIL pourrait être une cause importante pour l'augmentation significative des investissements allemands en Chine à l'avenir. 

Les investisseurs étrangers en Chine devraient certainement garder à l'esprit le système NSR. Si un investissement direct ou indirect est réalisé dans un secteur couvert par le NSR, les exigences de réexamen doivent être strictement respectées. En particulier, il faut tenir compte du moment choisi. Les plans doivent fournir des tampons pour obtenir l'approbation de sécurité nationale dans ce cas. Mais cela, encore une fois, n'est pas une particularité particulière pour les investissements étrangers en Chine, c'est une règle générale du jeu lors des investissements étrangers.

Contributeurs: Stéphan M. Ebner

Enregistrer au format PDF

Lois connexes sur le portail des lois chinoises

Vous pourriez aussi aimer

Que dit la loi chinoise sur l'aide juridique ?

Qu'est-ce que l'avocat de service ? Qui servira de personnel d'aide juridique? Quels types de services juridiques peuvent être fournis? Voici les questions clés auxquelles il faut répondre pour connaître la loi chinoise sur l'aide juridique.

Loi sur la sécurité au travail de la Chine (2021)

La loi sur la sécurité au travail (安全生产法) a été promulguée le 29 juin 2002 et modifiée en 2009, 2014 et 2021 respectivement. La dernière révision est entrée en vigueur le 1er septembre 2021.

Dispositions sur plusieurs questions concernant l'application de la loi dans le procès des affaires civiles impliquant l'utilisation de technologies de reconnaissance faciale pour traiter des renseignements personnels (2021)

Dispositions de la Cour populaire suprême sur plusieurs questions concernant l'application de la loi dans le procès des affaires civiles impliquant l'utilisation de technologies de reconnaissance faciale pour traiter des informations personnelles (最高人民法院关于审理使用人脸识别技术处理个人信息相关民事案件适用法律若干问题的规定) ont été promulguées le 27 juillet 2021 et sont entrées en vigueur le 1er août 2021.