Observateur de la justice en Chine

中国 司法 观察

AnglaisArabeChinois simplifié)NéerlandaisFrançaisAllemandHindiItalienJaponaisCoréenPortugaisRusseEspagnolSuédoisHébreuIndonesianVietnamienThaiTurcMalai

Que dit la loi chinoise sur l'aide juridique ?

Sun, 03 Oct 2021
Catégories: Actualités
Rédacteur en chef: Lin Haibin

Avatar

Principaux plats à emporter:

    • Il existe trois types de personnel d'aide juridique, à savoir les avocats, les travailleurs des services juridiques locaux et les bénévoles de l'aide juridique. Les avocats comprennent à la fois les avocats en pratique privée des cabinets d'avocats et les avocats internes des agences d'aide juridique.
    • La loi sur l'aide juridictionnelle prévoit deux situations, dans les affaires pénales, dans lesquelles l'aide juridictionnelle peut être fournie sur demande et doit être fournie.
    • En Chine, les « avocats de service » désignent les avocats envoyés par les agences d'aide juridique dans les tribunaux, les parquets, les maisons de détention et d'autres lieux, pour fournir une aide juridique à un suspect et/ou un accusé sans représentation légale.

Le 20 août 2021, le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, l'organe législatif chinois, a promulgué la Loi sur l'aide juridique (法律援助法).

Avant cela, la Chine avait déjà mis en place un système d'aide juridique. En 1996, la Chine a mentionné pour la première fois l'aide juridictionnelle lors de la révision de la loi de procédure pénale (刑事诉讼法). En 2003, le Conseil d'État a formulé le « Règlement sur l'aide juridique » (法律援助条例), un règlement administratif visant à clarifier la manière dont le gouvernement fournit une aide juridique aux parties concernées.

Cette fois, le législateur a formulé une loi sur l'aide juridictionnelle, afin de canaliser davantage de ressources dans ce domaine.

Avec 71 articles au total, la loi sur l'aide juridictionnelle entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Les principaux points de cette loi sont les suivants :

1. Qu'est-ce que l'aide juridictionnelle ?

Le terme « aide juridictionnelle » mentionné dans la présente loi désigne la fourniture de services juridiques tels que la consultation juridique, la représentation, la défense pénale, l'assistance juridique d'avocats de garde, gratuits par l'État aux citoyens indigents et remplissant les conditions légales. (Article 2)

2. Qui organisera l'aide juridictionnelle ?

Le service administratif judiciaire du gouvernement local mettra en place une agence d'aide juridique, qui sera responsable de la fourniture de l'aide juridique. (Article 12)

Le travail de l'agence couvre trois aspects :

(i) l'acceptation et l'examen des demandes d'aide juridictionnelle ;

(ii) nommer du personnel pour fournir une assistance juridique ;

(iii) verser des subventions d'aide juridique au personnel de l'aide juridique.

3. Qui servira de personnel d'aide juridique?

Il existe trois types de personnel d'aide juridique : les avocats, les travailleurs des services juridiques locaux et les bénévoles de l'aide juridique. (Article 12)

Les avocats comprennent à la fois les avocats en pratique privée des cabinets d'avocats et les avocats internes des agences d'aide juridique.

Les travailleurs des services juridiques locaux sont un type particulier de praticiens du droit. Ce ne sont pas des avocats, mais ils peuvent travailler en tant qu'avocats dans certains aspects, comme la représentation de clients dans le cadre d'un litige. Cette profession a été autorisée à exister depuis les années 1980, principalement pour répondre aux besoins des services juridiques dans les régions où il n'y avait pas suffisamment d'avocats.

Les bénévoles de l'aide juridique sont principalement des membres du personnel et des étudiants en droit engagés dans l'enseignement et la recherche juridiques dans les collèges, les universités et les établissements de recherche scientifique. (Article 17)

À l'heure actuelle, il y a toujours une pénurie d'avocats en pratique privée dans de nombreuses régions économiquement sous-développées en Chine, de sorte qu'il n'y a pas assez d'avocats en pratique privée pour l'aide juridique.

Par conséquent, la loi sur l'aide juridique, d'une part, élargit la source du personnel d'aide juridique et, d'autre part, elle stipule que les cabinets d'avocats, les agences de services juridiques de base, les avocats et les travailleurs des services juridiques de base sont obligés de fournir une aide juridique conformément à la loi.

Cependant, la loi sur l'aide judiciaire souligne également que : premièrement, le service administratif judiciaire devrait donner la priorité aux cabinets d'avocats privés dans les marchés publics (article 15) ; deuxièmement, dans les affaires pénales impliquant la réclusion à perpétuité et la peine de mort, les agences d'aide juridique doivent nommer des avocats en exercice privé ayant plus de trois ans d'expérience pratique pertinente pour les accusés. (Article 26)

4. Quels types de services juridiques le personnel de l'aide juridique peut-il fournir?

Les services d'aide juridique comprennent :

(1) Conseils juridiques ;

(2) Rédaction de documents juridiques ;

(3) Défense et représentation pénales ;

(4) Représentation contentieuse et non contentieuse dans les affaires civiles, administratives et d'indemnisation de l'État ;

(5) Assistance juridique d'avocats de service ;

(6) Médiation des conflits du travail et représentation en arbitrage ;

(7) Autres circonstances prévues par les lois, règlements et règles. (Article 22)

5. Quand un suspect/accusé peut-il bénéficier d'une aide juridictionnelle dans les affaires pénales ?

La loi sur l'aide juridictionnelle prévoit deux situations, dans les affaires pénales, dans lesquelles l'aide juridictionnelle peut être fournie sur demande et doit être fournie.

(1) Disposition sur demande

Dans cette situation, le suspect/défendeur peut demander une aide juridictionnelle, mais l'État n'est pas nécessairement tenu de fournir la même chose.

Premièrement, si un suspect ou un accusé dans une affaire pénale n'a pas mandaté d'avocat pour la défense en raison de difficultés financières ou pour d'autres raisons, lui ou ses proches peuvent demander l'aide juridictionnelle auprès des agences d'aide juridictionnelle. (Article 24)

Deuxièmement, en plus des affaires pénales, si les parties à d'autres affaires (telles que la demande de paiement d'une indemnité de l'État, d'une assurance sociale, d'une pension alimentaire, d'une rémunération du travail) remplissent des conditions spécifiques et rencontrent des difficultés financières, elles peuvent également demander l'aide juridictionnelle avec aide juridictionnelle. agences. (Article 31)

(2) Disposition à titre obligatoire

Dans cette situation, l'État doit fournir une aide judiciaire au suspect/accusé.

Premièrement, si un suspect ou un accusé dans une affaire pénale appartient à l'une des personnes suivantes et n'a pas mandaté d'avocat pour la défense, le tribunal, le parquet et/ou l'organe de sécurité publique notifieront à l'agence d'aide judiciaire de désigner un avocat pour lui/elle.

je. Mineurs ;

ii. Les personnes ayant des déficiences visuelles, auditives et de la parole ;

iii. Adultes qui ne peuvent pas reconnaître pleinement leur comportement ;

iv. Les personnes pouvant être condamnées à la réclusion à perpétuité ou à la peine de mort ;

v. Les accusés dans les affaires de révision de la peine de mort sollicitant l'aide juridictionnelle ;

vi. Défendeurs d'une affaire jugés par contumace ;

vii. Autres personnes spécifiées par les lois et règlements. (Article 25)

Deuxièmement, si l'intimé ou le défendeur dans une affaire médicale obligatoire ne confie pas d'agent ad litem, le tribunal notifiera à l'agence d'aide juridique de désigner un avocat pour lui fournir une aide juridique. (article 28)

6. Qu'est-ce que l'avocat de service ?

Le terme « avocat de service » fait référence aux avocats envoyés par les agences d'aide juridique dans les tribunaux, les parquets, les maisons de détention et d'autres lieux, pour fournir une aide juridique à un suspect et/ou un accusé sans représentation légale. (Article 14)

Le tribunal, le parquet et l'organe de sécurité publique doivent informer le suspect et/ou l'accusé sans représentation légale de son droit de rencontrer l'avocat de permanence. (article 37)

 

Photo par Neil Thomas on Unsplash

Contributeurs: Équipe des collaborateurs du CJO

Enregistrer au format PDF

Lois connexes sur le portail des lois chinoises

Vous pourriez aussi aimer

Que dit la loi chinoise sur l'aide juridique ?

Qu'est-ce que l'avocat de service ? Qui servira de personnel d'aide juridique? Quels types de services juridiques peuvent être fournis? Voici les questions clés auxquelles il faut répondre pour connaître la loi chinoise sur l'aide juridique.

Loi sur la sécurité au travail de la Chine (2021)

La loi sur la sécurité au travail (安全生产法) a été promulguée le 29 juin 2002 et modifiée en 2009, 2014 et 2021 respectivement. La dernière révision est entrée en vigueur le 1er septembre 2021.

Dispositions sur plusieurs questions concernant l'application de la loi dans le procès des affaires civiles impliquant l'utilisation de technologies de reconnaissance faciale pour traiter des renseignements personnels (2021)

Dispositions de la Cour populaire suprême sur plusieurs questions concernant l'application de la loi dans le procès des affaires civiles impliquant l'utilisation de technologies de reconnaissance faciale pour traiter des informations personnelles (最高人民法院关于审理使用人脸识别技术处理个人信息相关民事案件适用法律若干问题的规定) ont été promulguées le 27 juillet 2021 et sont entrées en vigueur le 1er août 2021.